Blog : Que sont-ils devenus ?

Ti War An Dour, labélisé Gîtes de France

Le 12 mai 2017 à 17:02
Lauréat 2016 des Trophées de l’innovation dans la catégorie Tourisme, Eddy Pelan voit son projet d’hébergement insolite aboutir à l’orée de la saison touristique 2017.
Ses gites flottants sont à présent en place et ouverts à la location à Guégon  sur la base de loisirs du Rouvray.
D’une surface de 25m2, ces maisons sur l’eau disposent d’une chambre parentale, d’une chambre double et d’une salle d’eau toute équipée. La pièce de vie avec cuisine ouvre sur une grande baie vitrée donnant sur la terrasse et le plan d’eau. Un écran géant sur la nature !
 
Labellisés pour la pêche et par les Gîtes de France ces logements peuvent accueillir les amateurs d’hameçons et surtout les familles pendant la saison.
 
Pour profiter pleinement de cette nouvelle expérience sur l’eau, Ti War An Dour propose également la location de deux modèles de bateau électriques familiaux accessibles sans permis. Et pour aller plus loin dans cette « slow » expérience, la location de vélos électriques est dorénavant possible grâce à un partenariat.
 
Les Trophées de l’innovation avaient donc bel et bien récompensé un projet ambitieux mais respectueux de l’environnement, une belle mise en valeur de la richesse naturelle du Morbihan.

gite-flottant.fr
 

 
TI WAR AN DOUR : lauréat tourisme 2016
Location de gîtes flottants sur un plan d'eau ouvert, disposant d'équipements confortables et modernes (cuisine équipée, Wi-Fi…). Amarrés à la berge, les gîtes seront accessibles à partir d'une passerelle. 
 
 


Chouette Kit fête ses 4 ans. Toute une histoire !

Le 06 avril 2017 à 10:00

Le bilan du chemin parcouru pour Christelle Marécaille et Clotilde Boutrolle, fondatrices de l’entreprise Super Chouette, est une impression de faire une course de fond. Une course contre la montre permanente qui est dans l’ADN de Chouette Kit : le principe de collections éphémères.

Créer de nouveaux kitsatelier chouette kit

8 à 10 fois par an, elles passent « en mode créatif », vident tout, sortent les matériaux repérés en amont, les envies, les carnets de notes et de croquis. Certaines collections sortent plus facilement que d’autres mais globalement une histoire se raconte.

Tout ce travail créatif se transforme en plan de collection, en prototypes, en tableaux Excel de production et de commande, et en tutoriels.

Chaque kit peut contenir de 8 à 20 éléments pour les plus grands et se décline en 5 à 7 couleurs, c’est donc 30 à 50 articles différents à commander pour chaque édition.
Pour certains il va aussi falloir mettre en place un processus de transformation : découpe des tissus, rubans, élastique ; pliage ; mise en sachet de perles, boutons, petits éléments…
En parallèle, dès que les projets sont définis et les prototypes en cours de réalisation, les tutoriels d’une bonne dizaine de projets commencent à être rédigés puis testés par des « prototypeuses » qui réalisent les déclinaisons couleur.

Toujours sur le même temps, la mise en vente se prépare sur le site web et la communication autour de la collection sur les réseaux.
Puis vient le moment de l’emballage où les réserves se remplissent, où les postiers réservent leurs camions jaunes pour le Jour J, où l’atelier devient une véritable ruche.

En 4 ans, cette phase a beaucoup progressé et, même si en la matière elles sont complètement auto-didactes, il y a de vrais process bien rodés, des contrôles qualités avec un taux d’erreur très faible. C’est l’une de leurs grandes fiertés.

La suite, on la connait : les kits arrivent un peu partout en France, en Belgique, en Suisse et même bien plus loin. Apparaissent alors sur les réseaux des reproductions fidèles (ou pas) de ce qui a été imaginé quelques semaines plus tôt. Les chouettekitteuses s’emparent des projets, en font les leurs, partagent, échangent autour de cette nouvelle édition et Christelle et Clotilde deviennent spectatrices.

panoramique atelier chouettekit.fr

Puis ça recommence : la page blanche…

En réalité, c’est moins linéaire qu’il n’y parait. Tout un travail d’anticipation et de planification est fait pour alterner projets et matériaux de façon harmonieuse d’un kit à l’autre.
L’un des grands projets pour 2017 est de créer en plus de l’édition des kits éphémères une ligne de kits permanents à partir des « Best ». Cela demande un aménagement du site et pas mal de logistique mais c’est le bon moment pour l’entreprise. Cette offre devrait démarrer juste avant l’été 2017.

Deuxième grand projet 2017 qui tient au cœur de l’équipe, la Chouette School. Sorte de retour dans « la vraie vie » avec des ateliers pour apprendre le crochet avec une prof dans une ambiance sympa.
Deux chouettes projets qui, pour la première fois depuis la création de Super Chouette, permettent une embauche. Une sacrée étape dans la vie d’une entreprise. Passer de 2 à 3, c’est un peu comme changer de vitesse, ça donne des ailes ! Dans l’idéal, accueillir un stagiaire, graphiste ou vidéaste pour booster les tutoriels, serait idéal. Avis aux amateurs !

S’il fallait résumer les 4 ans de Chouette Kit

« Nous pourrions dire que l’on a beaucoup travaillé, énormément appris : en matière de formation on ne doit pas faire beaucoup plus efficace que la création d’entreprise. Nous nous sommes professionnalisées sur beaucoup de domaines que nous ne maîtrisions pas avant de commencer […] Et nous poussons toujours la porte de l’atelier avec le sourire le matin pour aller y vivre la suite de l’aventure, car quoi qu’il arrive nous savons que l’on ne va pas s’ennuyer, que ça ne va pas être routinier, et qu’il va falloir continuer à être créatives. »

www.chouettekit.fr

diapo chouettekit

Chouette Kit : lauréat commerce 2016
Développement et commercialisation de kits créatifs multi-activités (couture, crochet, tricot, bijoux). Ces kits éphémères (6 collections par an) sont commercialisés à partir du site www.chouettekit.fr et via les réseaux sociaux.